Cultures en Transition (2012)

À Cuba, en Angle­terre comme en France, des alter­na­tives en marche témoignent avec force d’une tran­si­tion cultu­relle en cours. Une tran­si­tion qui serait la pré­fi­gu­ra­tion d’un futur au-delà de l’insécurité ali­men­taire, des désastres éco­lo­giques et des alié­na­tions dont nous souf­frons présentement.

Les solu­tions mon­trées dans Cultures en tran­si­tion excellent par leur sim­pli­ci­té, leur faible coût, voire leur gra­tui­té, ain­si que par leur inté­gri­té éco­lo­gique. À l’échelle d’un bal­con-pota­ger ou à l’échelle de l’agriculture d’un pays tout entier, elles ont voca­tion à favo­ri­ser les éco­no­mies locales, à for­ti­fier les liens de voi­si­nage, ain­si qu’à encou­ra­ger la dif­fu­sion libre des savoirs.

Inté­grées au niveau des com­mu­nau­tés locales, ces solu­tions per­mettent d’accroître la résis­tance des socié­tés au choc exté­rieur et en par­ti­cu­lier à la triple menace de la raré­fac­tion du pétrole, du réchauf­fe­ment cli­ma­tique et de la déchéance immi­nente de notre sys­tème économique.


Print Friendly, PDF & Email
Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Attach images - Only PNG, JPG, JPEG and GIF are supported.

Articles connexes
Lire

L’Islande est un désastre écologique, contrairement à ce qu’affirme Arte (par Nicolas Casaux)

« Les îles du futur : Islande, un paradis vert à la croisée des chemins ». C’est le titre d’un documentaire réalisé par Daniel Münter, sorti en 2015 et régulièrement diffusé par la chaîne Arte, qui s’inscrit dans la longue série des documentaires visant à promouvoir le mythe d’une société industrielle écologique. Ma critique sera brève. Il s’agit d’un mensonge grotesque. [...]