Les villes comestibles — Faites pousser la révolution ! (2014)

« Les Villes Comes­tibles — Faites Pous­ser la Révo­lu­tion ! » est un docu­men­taire qui raconte les his­toires extra­or­di­naires de gens très ordi­naires qui mettent les mains dans la Terre, qui tra­vaillent à la trans­for­ma­tion de leurs com­mu­nau­tés par un acte véri­ta­ble­ment révolutionnaire :

La mise en place de pro­duc­tions locales de nour­ri­ture bio­lo­gique ; des ini­tia­tives à la fois sociales, éco­lo­giques, poli­tiques et économiques.

Une source d’inspiration, de solu­tions et une action effi­cace qui com­bat plu­sieurs des pro­blèmes de notre époque : les émis­sions de gaz à effet de serre, les pertes éner­gé­tiques, les inéga­li­tés sociales, la mal­bouffe, le chô­mage, la dis­pa­ri­tion du lien social, l’érosion de la bio­di­ver­si­té, le manque de rési­lience, l’injustice alimentaire.

Nous vous le pro­po­sons ici en ver­sion ori­gi­nale sous-titrée français!:


Vimeo :

YouTube :

Print Friendly, PDF & Email
Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes
Lire

Technocritiques — Conclusion : L’impasse industrielle (par François Jarrige)

L'opposition aux produits imaginés dans les laboratoires et aux innovations techniques est devenue nécessaire, indispensable même, pour éviter les catastrophes qui s'annoncent. La plupart des innovations ont d'ailleurs été des échecs, elles ont été oubliées ; de nombreux dispositifs qui semblaient miraculeux ont été relégués dans les poubelles de l'histoire. Pourquoi ne pas accepter cette possibilité ? Plutôt que d'abdiquer devant l'avenir qui se construit à marche forcée, avec ses prophètes futuristes, ne pourrions-nous pas nous considérer enfin libres de creuser des sillons oubliés en renonçant aux trajectoires qui conduisent si manifestement à des impasses ?
Lire

L’Islande est un désastre écologique, contrairement à ce qu’affirme Arte (par Nicolas Casaux)

« Les îles du futur : Islande, un paradis vert à la croisée des chemins ». C’est le titre d’un documentaire réalisé par Daniel Münter, sorti en 2015 et régulièrement diffusé par la chaîne Arte, qui s’inscrit dans la longue série des documentaires visant à promouvoir le mythe d’une société industrielle écologique. Ma critique sera brève. Il s’agit d’un mensonge grotesque. [...]
Lire

La « civilisation », cette catastrophe (par Aric McBay / Thomas C. Patterson)

Le dénominateur commun, c'est le contrôle. La civilisation c'est la culture du contrôle. Une civilisation, c'est un petit groupe de gens contrôlant un large groupe via les institutions propres à cette civilisation. Si ces gens se trouvent au-delà des frontières de cette civilisation, alors ce contrôle prendra la forme d'armées et de missionnaires (des spécialistes religieux ou techniques). Si les gens à contrôler sont à l'intérieur des limites de la ville, de la civilisation, alors le contrôle pourra prendre la forme de militarisation domestique (la police, etc.). [...]
Lire

Le plastique est partout : aujourd’hui la planète entière est polluée (The Guardian, RTS, Les Echos, etc.)

Les humains ont produit assez de plastique depuis la seconde Guerre Mondiale pour recouvrir toute la Terre de film alimentaire, c’est ce que révèle une étude internationale. Cette aptitude à recouvrir la planète de plastique est alarmante, expliquent les scientifiques — en ce qu’elle confirme l’impact pernicieux des activités humaines sur le monde.