Les villes comestibles — Faites pousser la révolution ! (2014)

« Les Villes Comes­tibles — Faites Pous­ser la Révo­lu­tion ! » est un docu­men­taire qui raconte les his­toires extra­or­di­naires de gens très ordi­naires qui mettent les mains dans la Terre, qui tra­vaillent à la trans­for­ma­tion de leurs com­mu­nau­tés par un acte véri­ta­ble­ment révolutionnaire :

La mise en place de pro­duc­tions locales de nour­ri­ture bio­lo­gique ; des ini­tia­tives à la fois sociales, éco­lo­giques, poli­tiques et économiques.

Une source d’inspiration, de solu­tions et une action effi­cace qui com­bat plu­sieurs des pro­blèmes de notre époque : les émis­sions de gaz à effet de serre, les pertes éner­gé­tiques, les inéga­li­tés sociales, la mal­bouffe, le chô­mage, la dis­pa­ri­tion du lien social, l’érosion de la bio­di­ver­si­té, le manque de rési­lience, l’injustice alimentaire.

Nous vous le pro­po­sons ici en ver­sion ori­gi­nale sous-titrée français!:


Vimeo :

YouTube :

Print Friendly, PDF & Email
Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes
Lire

Davi Kopenawa, entretien avec un chaman Yanomami (Trip)

Peu connu dans son propre pays, Davi Kopenawa Yanomami est le leader indigène le plus respecté du Brésil. Il a été récompensé par l’ONU, a garanti à son peuple un territoire plus vaste que le Portugal, et sa biographie est un best-seller en France. Dans cette interview, la plus longue publiée à ce jour, fruit de deux jours de conversation, Davi parle de la vie, de la nature et de son peu d’espoir pour le futur : « je ne suis pas triste, non, je suis révolté ». [...]
Lire

Pourquoi l’efficacité énergétique ne résout rien, bien au contraire (par Max Wilbert)

Dans notre culture, et dans le mouvement écologiste en particulier, le mot d’ordre est de promouvoir et de développer ce qu’on appelle « l’efficacité énergétique », ou les « bonnes pratiques énergétiques » dans tous les domaines de la vie humaine sur la planète, du commerce à l’agriculture, des corporations aux maisons individuelles, de l’arène économique au domaine législatif, du secteur universitaire à la sphère militante. [...]