Mois : août 2016

24 posts
Lire

En Colombie-Britannique, avant la civilisation, les Premières Nations enrichissaient l’environnement

L’occupation humaine est habituellement associée avec des paysages écologiques détériorés, mais une nouvelle recherche montre que 13 000 années d’occupation régulière de la Colombie Britannique par des Premières Nations ont eu l’effet inverse, en augmentant la productivité de la forêt vierge tempérée. [...]
Lire

La nuisance fataliste, championne du statu quo (l’exemple d’Adrastia et de Vincent Mignerot)

Ce qui était autrefois évident, mais ne semble plus l'être en raison d'une aliénation qui ne cesse de progresser, et dont les symptômes confinent au nihilisme, voire au fatalisme, c'est que l’être humain n’est absolument pas voué à détruire son environnement, pas plus que la libellule, que le crapaud, que le roseau, que le renard ou que la girafe.