Mois : mai 2020

11 posts
Lire

Le Vent Se Lève, mais pas dans la bonne direction (par Nicolas Casaux)

Et donc, un « journaliste » : Pierre Gilbert. Travaillant pour un média « de gauche » : « Le Vent Se Lève » (LVSL). Le genre de média (de gauche, donc) qui te demande importunément de lui donner des sous dès l'instant où tu arrives sur son site (sans même te laisser l'opportunité, en premier lieu, de lire ce qu'il produit) ; le genre de média qui s'oppose à « l'adversaire néolibéral », à « l'hégémonie néolibérale », mais pas (pas dans le long texte qui le présente, du moins) au capitalisme, cependant qu'il se réclame de « la pensée marxiste ». Rien d'étonnant, la gauche, en somme. [...]
Lire

Le « citoyen augmenté » (par Aurélien Berlan)

[...] C’est à partir de cette convergence que je voudrais remettre en cause l’idée que le « citoyen augmenté » pourrait incarner un renouveau de la citoyenneté. Car si l’on y regarde de plus près, on verra que l’imaginaire chrétien de la délivrance et le désir cybernétique de reprogrammer l’humanité se rejoignent dans leur dimension apolitique et même antipolitique. [...]
Lire

Couper les cordes vocales du monde (par Neil Evernden)

Difficile de percevoir le monde autrement que comme une collection d'objets pouvant être étudiés et contrôlés individuellement. Un gorille, après tout, n'est rien d'autre que la manifestation d'un type d'ADN particulier. Le bétail n'est rien d’autre qu’un amas de protéines, une montagne rien d’autre que des roches et des minéraux. Un arbre est une structure de support en cellulose, [...]
Lire

Autonomie et délivrance (par Aurélien Berlan)

Penser l’émancipation implique deux choses : d’une part, analyser les pouvoirs qui nous oppressent et les manières dont ils exercent leur emprise sur nos vies ; d’autre part, penser la manière dont il faudrait organiser nos vies pour ne plus avoir à se soumettre à eux. [...]
Lire

Les progressistes et le maillage total de la planète (par Nicolas Casaux)

La plupart des progressistes semblent partager une aspiration mondialiste selon laquelle il serait très souhaitable que tous les humains et tous les endroits de la planète soient connectés entre eux, reliés, unifiés, d'une certaine manière, en une sorte d'humanité mondialisée, de technosphère totale, au travers des réseaux techno-capitalistes sur laquelle repose ladite technosphère (internet, l’électricité, le commerce mondialisé, les routes et autres voies de transport pour véhicules modernes, etc.). [...]
Lire

Bertrand Louart : « À écouter certains écolos, on a en effet l’impression que les machines nous tombent du ciel ! »

Nicolas Casaux : Je me suis entretenu avec Bertrand Louart, auteur, notamment, de Les êtres vivants ne sont pas des machines (La Lenteur), animateur de l'émission « Racine de moins un » (Radio Zinzine), rédacteur du bulletin de critique des sciences, des technologies et de la société industrielle Notes & Morceaux choisis (La Lenteur) [...]
Lire

La guerre mondiale contre la nature (par Armand Farrachi)

Les dirigeants nous rappellent régulièrement que nous sommes en guerre : en guerre contre le terrorisme, en guerre contre les virus, en guerre contre le chômage. Mais la véritable guerre d’aujourd’hui, la guerre mondiale, totale, la guerre de plus de cent ans, c’est la guerre menée non contre une nation ou un fléau mais contre la nature et contre ceux qui la défendent, avec, pour armes de destruction massive, le commerce international et la technologie. [...]
Lire

La pire erreur de l’histoire de la gauche (par Nicolas Casaux)

Les déclarations des huit accusés du massacre de Haymarket Square du 4 mai 1886, à Chicago, sont intéressantes à bien des égards. Outre celles portant sur l'iniquité du capitalisme, le caractère oppressif des gouvernements, de l'État, on y retrouve des remarques témoignant d’une croyance toujours largement dominante, à gauche, aujourd'hui. Exemple, avec August Spies : [...]