Critique de la science

La science, instrument de l’État et du capitalisme industriel (par Guillaume Carnino)

Les catastrophes scientifiques seraient le fruit des sciences appliquées par des industriels ou des États. Mais existe-t-il une science pure dénuée d’intérêt et sans lien avec les puissants ?

Previous page Next page