1. Antiprogressisme
  2. Désastre technocratique
  3. Fabrique du consentement
  4. Histoire
  5. Le mythe du progrès
Nous vivons une époque de mal. Cela se manifeste d’abord par le fait que rien ne porte plus son nom exact. On emploie le mot “internationalisme” et l’on entend par là l’humanité comme valeur morale, alors que l’internationalisme désigne seulement une pratique essentiellement géographique. On déplace les notions dans tous les sens, comme des coquilles de noix vides. Ainsi par exemple on parle de patrie, aujourd’hui, à un moment où les racines de l’homme sont depuis longtemps arrachées du sol. [...]
  1. Antiprogressisme
  2. Désastre technocratique
  3. Environnement / Écologie
  4. Fabrique du consentement
  5. Le mythe du progrès
Sans conteste, l’accélération est le maître mot de l’année qui vient de s’écouler. On en trouvera ici nombre d’occurrences, les plus variées qui soient, que nous avons relevées dans les domaines économique, technologique et scientifique, employées en substitut ou en renfort à celui d’innovation. Par exemple, l’accélération de l’innovation. On reconnaît là des mots de la crise à laquelle il faut s’adapter d’urgence – d’où l’accélération – ou périr. [...]
  1. Antiprogressisme
  2. Désastre technocratique
  3. Environnement / Écologie
  4. Fabrique du consentement
  5. Le mythe du progrès
Aujourd'hui encore, malgré la présente situation sociale et écologique, les dynamiques inexorables que chacun constate, on retrouve, à gauche, y compris au plus à gauche de la gauche, y compris au sein de la gauche anti-industrielle (et/ou technocritique), une même célébration, un même amour de la ville, de la cité, de la vie urbaine. (À droite aussi, mais cela va de soi !) 
  1. Antiprogressisme
  2. Désastre technocratique
  3. Environnement / Écologie
  4. Fabrique du consentement
  5. Le mythe du progrès
La Chine est une des régions du monde les plus anciennement civilisées. Or, parmi les nombreux courants de pensée qu’elle a vu naître, se trouve un courant dit taoïste, vieux de plusieurs millénaires et qui, de bien des manières, est le plus vieux ancêtre connu de la critique de la civilisation et de l’apologie de l’anarchisme internes à la civilisation, écrites, formulées dans son sein.
  1. Antiprogressisme
  2. Désastre technocratique
  3. Environnement / Écologie
  4. Fabrique du consentement
  5. Guerre / Géopolitique
  6. Le mythe du progrès
[...] La science, sur laquelle repose la quasi-totalité de la civilisation industrielle — son infrastructure, sa technologie, etc. —, doit rester l’autorité absolue. Les « antisciences » sont raillés, moqués, dénigrés — et tous mis dans le même panier ; et peu importe qu’il en existe de différentes sortes, et que la plupart de ceux qui sont mis en avant ne critiquent en réalité pas la science du tout (à l’instar des fans de Didier Raoult, ou des « climatosceptiques » à la Claude Allègre, qui se contentent juste de nier certains résultats scientifiques au profit d’autres études ou propositions qui se veulent tout-à-fait scientifiques). Critiquer la science, douter de son autorité ou de son bien-fondé, « cela ne se fait pas : la Science est politiquement neutre, même lorsque quelqu’un la laisse par mégarde tomber sur Hiroshima[1] », ironisait amèrement le mathématicien français Roger Godement. [...]
  1. Confusiologie
  2. Désastre technocratique
  3. Fabrique du consentement
  4. Le mythe du progrès
Seulement, force est de constater que leur livre ne remplit pas l’objectif qu’il se fixe. Sa lecture ne nous permet pas vraiment de comprendre le désastre protéiforme que nous avons sous les yeux, pas plus qu’elle ne nous fait entrevoir des moyens potentiels d’y mettre fin. [...]

Environnement / Ecologie

Avant toute chose, pour évi­ter de contra­rier la ges­ta­po verte into­lé­rante à toute cri­tique de Sainte Gre­ta et de sa parole divine « neutre en car­bone », j’insiste sur le fait que je ne rsuis nul­le­ment cli­ma­tos­cep­tique et que cet article n’a abso­lu­ment pas l’objectif de nier l’existence du chan­ge­ment cli­ma­tique, qui d’ailleurs n’est pas d’origine « anthro­pique », […]

Féminisme

Le texte sui­vant nous a été envoyé par le « Col­lec­tif anti-genre ». Les illus­tra­tions (inserts d’images et de vidéos) sont ajou­tées par nous. 1. L’être humain est une espèce sexuel­le­ment dimor­phique à la repro­duc­tion sexuée, c’est-à-dire qui « implique la par­ti­ci­pa­tion de deux orga­nismes paren­taux de même espèce, de sexes dif­fé­rents. Ce mode de repro­duc­tion fait inter­ve­nir l’u­nion […]

Désastre technocritique

On pointe du doigt divers aspects du système scolaire : classes surchargées, manque de financement, enseignants incapables de passer des examens de compétence dans leur domaine, etc. Mais ce ne sont là que des problèmes secondaires. Même s'ils étaient réglés, les écoles demeureraient mauvaises. Pourquoi ? Parce qu'elles ont été conçues pour ça. [...]
Quelques réflexions désor­ga­ni­sées sur les temps qui courent… Un des prin­ci­paux argu­ments invo­qués en faveur de la sou­mis­sion de tous à l’o­bli­ga­tion vac­ci­nale consiste à en appe­ler à une soli­da­ri­té à laquelle nous ne sau­rions pas décem­ment déro­ger. Par res­pect pour tout un cha­cun, nous devrions faire cette chose qui nous est acces­sible, qui est […]

Non classé

  1. Non classé
Certes, la décrois­sance n’est pas un mono­lithe. Dans l’ensemble, on pour­rait dis­tin­guer deux décrois­sances dif­fé­rentes. Une pre­mière plu­tôt anar­chiste, anti­ca­pi­ta­liste, tech­no­cri­tique, anti-indus­trielle (incar­née, par exemple, par cer­tains contri­bu­teurs du jour­nal La Décrois­sance, cer­tains indi­vi­dus proches des édi­tions l’Échappée, outre-Atlan­tique par des per­sonnes comme Yves-Marie Abra­ham, et bien d’autres). Une seconde éta­tiste, alter-indus­tria­liste, alter-capi­ta­liste, igno­rant tout […]
  1. Non classé
Dans son livre Phy­sique et phi­lo­so­phie, le phy­si­cien alle­mand Wer­ner Hei­sen­berg, qui mena des recherches dans le domaine du nucléaire, col­la­bo­ra poten­tiel­le­ment avec les nazis (le sujet est contro­ver­sé), et comp­ta par­mi les fon­da­teurs de la méca­nique quan­tique (reçut pour ça le prix Nobel de phy­sique en 1932), affirme, à pro­pos du déve­lop­pe­ment de la […]