Browsing Tag

électricité

7 posts
Lire

Nous voulons (re)voir scintiller les étoiles et briller les lucioles

Le mot « réseau » se construit à travers une longue filiation. Dès le 1er siècle avant JC, les « rétiaires » sont des gladiateurs à pieds, armés d’un poignard, d’un trident et d’un filet, le « reta », dont ils se servent pour capturer leurs adversaires. [...]
Lire

Imagine (par Derrick Jensen)

Le manque d’imagination est une des (nombreuses) manières, pour cette culture, de détruire la planète. J’ai beaucoup pensé à cela après la catastrophe nucléaire de Fukushima, et après avoir lu trois réactions typiques, dont chacune faisait montre de moins d’imagination que la précédente. [...]
Lire

Le désastre de la civilisation et de la technologie (verte ou non) : l’exemple des Tokelau (par Nicolas Casaux)

Comment le « progrès », sous la forme, entre autres, du déploiement des énergies dites « renouvelables », ou « vertes », détruit les communautés humaines et le monde naturel / Pourquoi la société hautement technologique, verte et démocratique fantasmée par beaucoup n'existe pas
Lire

Du nucléaire au renouvelable, critique du système énergétique (par Arnaud Michon & J.-B. Fressoz)

L’éolien est rarement envisagé comme il devrait l’être, c’est-à-dire comme une modalité particulière de la réquisition totale du territoire à des fins de production, de circulation et d’anéantissement du monde non domestiqué, comme en attestent à leur façon d’autres projets comme les constructions d’autoroutes, d’aéroports, de lignes à grande vitesse ou les projets d’extraction de gaz de schiste (sans oublier le gaz de houille qui n’implique pas de fracturation hydraulique et dont les gisements seraient abondants en France, dans les anciennes régions minières).
Lire

La production énergétique n’est ni renouvelable ni soutenable (par Steven Smith)

La pression augmente pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre, afin de ralentir le changement climatique. La plupart des gens suggèrent pour cela de quitter les combustibles fossiles pour se diriger vers des alternatives comme le vent, le solaire, la marée et la géothermie. De telles sources alternatives d’énergie sont souvent décrites comme "renouvelables", ou "soutenables". Cette terminologie implique pour la plupart des gens que de telles alternatives peuvent répondre à notre demande en énergie à perpétuité, sans polluer l’environnement. C’est faux, et cela va entrainer de graves erreurs dans les prises de décisions.