Les illusions vertes : brûler des forêts (ou des monocultures d’arbres) pour l’électricité

C’est-à-dire qu’afin de produire de l’énergie “verte”, des arbres, des “déchets” forestiers et toutes sortes de matériaux organiques sont brûlés dans des centrales, en quantité massive.