Les industries des énergies « vertes » et le « mangerbio » : deux fausses solutions (par Nicolas Casaux)

Depuis plu­sieurs années, dans les médias grand public, la pro­pa­gande en faveur du déve­lop­pe­ment des éner­gies dites « vertes » (et, plus lar­ge­ment, en faveur du « déve­lop­pe­ment durable ») ne cesse de s’intensifier. En paral­lèle, l’état du monde natu­rel ne cesse d’empirer (je pour­rais citer une liste inter­mi­nable d’indicateurs de la catas­trophe éco­lo­gique en cours, mais il est plus simple de sou­li­gner qu’aucun indi­ca­teur ne témoigne d’une amé­lio­ra­tion véritable). […]