L’ef­fort d’Aa­ron Huey pour pho­to­gra­phier la pau­vre­té en Amé­rique l’a conduit dans la réserve indienne de Pine Ridge, où la lutte du peuple indi­gène Lako­ta — igno­rée mal­gré la situa­tion effroyable — l’a for­cé à ré-orien­ter son tra­vail. Dix ans plus tard, ses pho­tos obsé­dantes s’en­tre­mêlent avec une leçon d’his­toire cho­quante dans cette allo­cu­tion cou­ra­geuse et auda­cieuse à TEDx­DU.



L’al­bum des pho­tos de la réserve de Pine Ridge, d’Aa­ron Huey :
http://www.aaronhuey.com/#/pine-ridge-%28national-geographic-magazine%29/Press_NG_cover

Comments to: Les prisonniers de guerre indigènes des États-Unis (par Aaron Huey)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Attach images - Only PNG, JPG, JPEG and GIF are supported.