effondrement

  1. Antiprogressisme
  2. Environnement / Écologie
  3. Fabrique du consentement
  4. Le mythe du progrès
« Il est cri­mi­nel que les citoyens blancs de la classe moyenne se com­plaisent à exa­mi­ner leur moi, tan­dis que leurs com­pa­triotes moins chan­ceux luttent et crèvent de faim. » — Edwin Schur, The Awa­re­ness Trap : Self-Absorp­tion Ins­tead of Social Change (
  1. Désastre technocratique
  2. Désastre technocratique
  3. Environnement / Écologie
  4. Fabrique du consentement
  5. Le mythe du progrès
Derrière cette définition un peu nébuleuse, la collapsologie se caractérise — dans les publications qui lui sont associées, comme le livre de Pablo Servigne et Raphaël Stevens, les conférences qu’ils tiennent ou que d’autres personnes proposent sur ce sujet, etc. — par des perspectiv
  1. Désastre technocratique
  2. Environnement / Écologie
Traduction et illustration d'un extrait du dernier livre de Theodore Kaczynski, « Anti-Tech Revolution : Why and How » (en français : « Révolution Anti-Tech : Pourquoi et Comment ») publié en 2016 aux États-Unis, à mettre en lien avec l'article précédent (L’étrange logique derrière la
  1. Environnement / Écologie
  2. Fabrique du consentement
  3. Non classé
Pas la peine de s'attarder sur les Macron, Fillon, Le Pen, qui représentent grossièrement la droite, la fraction sociale des zombifiés, pour lesquels on ne peut plus grand-chose. Attardons-nous sur le cas de Jean-Luc Mélenchon, parce qu'il incarnait, lors de cette élection, le principal candida
  1. Désastre technocratique
  2. Fabrique du consentement
  3. Littérature
Un extrait de l’ex­cellent livre L’a­bîme se repeuple — que l’on vous recom­mande ! — du défunt Jaime Sem­prun, publié en 1997 aux Édi­tions de l’En­cy­clo­pé­die des Nui­sances. Si tant de gens sont désen­chan­tés des pro­messes de la socié­té indus­tr

Environnement / Ecologie

Féminisme

Désastre technocritique

Non classé

  1. Antiprogressisme
  2. Désastre technocratique
  3. Environnement / Écologie
  4. Fabrique du consentement
  5. Non classé
Suite à notre commentaire de son interview dans Marianne et de son livre Faut-il en finir avec la civilisation ?, Pierre Madelin a souhaité nous répondre. On publie donc ici sa réponse, formulée en 10 remarques, auxquelles nous répondons à notre tour (en orange).