Regardez la lumière mes jolis (l’emprise et l’impact du numérique)

Un excellent docu­men­taire sur les impacts phy­sio­lo­giques, sociaux et éco­lo­giques du numé­rique, des tech­no­lo­gies-écrans et d’in­ter­net, sur la manière dont les prin­ci­pales mul­ti­na­tio­nales du web (Google, Face­book, Yahoo, etc.) dominent et orga­nisent à leur guise le flux d’in­for­ma­tion, et sur d’autres choses encore (réa­li­sé par Jor­dan Brown — https://stareintothelightsmypretties.jore.cc/), sous-titré par nos soins :

& plu­sieurs articles pour aller plus loin :

https://partage-le.com/2016/12/les-ravages-de-lindustrialisme-les-impacts-des-nouvelles-et-des-hautes-technologies/

https://partage-le.com/2016/05/quels-sont-les-couts-humains-et-environnementaux-des-nouvelles-technologies-par-richard-maxwell-toby-miller/

https://partage-le.com/2017/07/les-realites-du-soi-disant-progres-technique-inegalites-et-desastres-socio-ecologiques-par-celia-izoard/

Print Friendly, PDF & Email
Total
3
Shares
4 comments
  1. Bon­jour,

    Excellent ! 2h à retrou­ver chaque mot que je répète inlas­sa­ble­ment à mon entou­rage en géné­ral et à mes enfants en particulier.
    J’ai la culture que je mérite, mais les der­nières paroles de Der­rick me font pen­ser à la trame de JRR Tol­kien uti­li­sée dans « LOTR », où l’es­prit indus­triel (métal, guerre) et l’an­neau de pou­voir ne peuvent être que détruits. Même s’il y a beau­coup à redire sur cette approxi­ma­tion, le temps qui passe ne peut que plai­der en faveur de cette néces­si­té absolue. 

    Mer­ci, pour tout.

  2. Bon­jour,
    J’ai vision­né ce docu­men­taire, abso­lu­ment excellent.
    Serait-il pos­sible d’ob­te­nir le texte du sous-titrage, il y a beau­coup de phrases que j’ai­me­rais relever.
    Mer­ci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Attach images - Only PNG, JPG, JPEG and GIF are supported.

Articles connexes
Lire

Les chasseurs-cueilleurs bénéficiaient de vies longues et saines (REWILD)

Si l'on en croit les idées reçues, au fil du temps, les progrès de la médecine, ou du moins en matière d’hygiène, auraient permis l'accès à une longévité accrue et à une vie plus saine. On pense que sans les bienfaits de ces progrès, les gens, dans le passé, pouvaient s'estimer heureux d'atteindre ce que l’on considère aujourd’hui comme l’âge moyen. Cependant, ainsi qu'il en est de bon nombre d’idées reçues, il existe peu de preuves à l'appui de ces hypothèses. La vérité est tout autre et bien plus complexe.
Lire

Extinction de l’espèce humaine — le suicide de la civilisation industrielle (par Guy McPherson)

Comme souligné par l'étude de Tim Garrett publiée il y a quelques années, seul l'effondrement de la civilisation pourrait éviter un emballement du changement climatique. La civilisation est un moteur thermique, qui requiert des débits massifs de ressources et d'énergies afin de maintenir la croissance de notre économie mondialisée et la complexité que nous prenons pour un acquis. La seule façon d'arrêter ce réchauffement c'est de couper le moteur. [...]