Se distraire à en mourir (BD : Aldous Huxley & George Orwell par Neil Postman)

 

Image2
Image3
Image4
Image5
Image6
Image7
Image8
Image9
Image10
Image11

Print Friendly, PDF & Email
Contri­bu­tor
Total
1
Shares
1 comment
  1. Excellent mais fina­le­ment comme le livre nous enseigne le pou­voir de la lec­ture face au des­sin pho­to etc… Et on y revient en bd pour dénoncer…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Attach images - Only PNG, JPG, JPEG and GIF are supported.

Articles connexes
Lire

Faire carrière : un métier salissant (par Arthur)

Devinette facile : les gens ressemblent à leur travail. Ils ont la tête de l’emploi. Au point qu’ils se posent toujours, en se rencontrant, la première question : "qu’est-ce que tu fais, toi ?" Une fois situé dans la division du travail, l’homme acquiert un statut social. Il n’est pas Pierre, Paul ou Marie. Il est commerçant, ingénieur ou avocate. Ce label le poursuit à chaque minute de sa vie. Si tu ne fais rien, tu n’es rien. [...]
Lire

Glenn Albrecht, un écocharlatan parmi d’autres (par Nicolas Casaux)

Le Monde, Usbek et Rica, Liberation, France Culture, Le Nouvel Obs, Franceinfo, Europe 1, L’Express, Les Inrocks, Reporterre, Thinkerview, etc., Glenn Albrecht, anciennement « professeur de développement durable » à l'université de Murdoch en Australie occidentale, est décidément à la mode ces derniers temps. Même le gourou de la collapsosophie, Pablo Servigne, signe, dans L’OBS, un article de promotion de la publication chez Les Liens qui Libèrent d’une traduction française du livre de Glenn Albrecht. [...]