Se distraire à en mourir (BD : Aldous Huxley & George Orwell par Neil Postman)

 

Image2
Image3
Image4
Image5
Image6
Image7
Image8
Image9
Image10
Image11

Print Friendly, PDF & Email
Total
1
Shares
1 comment
  1. Excellent mais fina­le­ment comme le livre nous enseigne le pou­voir de la lec­ture face au des­sin pho­to etc… Et on y revient en bd pour dénoncer…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles connexes
Lire

« Qui a tué l’écologie ? » ou Comment l’ONG-isation étouffe la résistance (par Fabrice Nicolino)

[...] la folie des associations dites écologistes que j’ai étrillées ici durement [principalement Greenpeace, le WWF, FNE - France Nature Environnement, et la FNH - Fondation Nicolas Hulot, NdE], mais de manière argumentée, c’est qu’elles tiennent officiellement le même discours. Leur baratin, car c’en est un, consiste à pleurnicher chaque matin sur la destruction de la planète, avant d’aller s’attabler le midi avec l’industrie, dont le rôle mortifère est central, puis d’aller converser avec ces chefs politiques impuissants, pervers et manipulateurs qui ne pensent qu’à leur carrière avant de signer les autorisations du désastre en cours.