Le mythe du développement durable

La déradicalisation du mouvement écologiste : de 1972 à aujourd'hui (par Nicolas Casaux)

En juin 1972, l’année de la publication du fameux rapport du Club de Rome, le Nouvel Observateur publiait un numéro « spécial écologie » intitulé « Dernière chance de la Terre ». L’éditorial d’Alain Hervé, intitulé « Pour éviter la fin du monde… », affirmait qu’au « nom du progrès […] a commencé la plus gigantesque entreprise de destruction qu’une espèce ait […]

Confusion renouvelable et transition imaginaire (par Nicolas Casaux)

Les technologies productrices d’énergie soi-disant « verte » ou « renouvelable » et les technologies dites « vertes » en général requièrent ces « grands systèmes techniques » dont l’humain moderne a été rendu dépendant et qui, selon toute logique, ne pourront jamais être rendus ni démocratiques ni écologiques.

Quelques remarques sur Greta Thunberg et Extinction Rebellion (par Nicolas Casaux)

Nombreux sont ceux qui ont lu un article ou vu une vidéo au sujet de la jeune suédoise Greta Thunberg. Rares sont ceux qui ont entendu parler de « We Don’t Have Time », la startup suédoise ayant orchestré son succès médiatique. En effet, les premières photos de Greta Thunberg qui ont circulé sur internet ont été […]

Adresse à tous ceux qui ne veulent pas gérer les nuisances mais les supprimer (par l'EdN)

Parce qu’il n’a rien perdu de sa justesse, nous republions ce texte publié en juin 1990 par les éditions de l’Encyclopédie des Nuisances de Jaime Semprun. […]

Quelques remarques sur « L'affaire du siècle » (par Kevin Amara et Nicolas Casaux)

En cette fin d’année 2018, une coalition de quatre ONG — Greenpeace, Oxfam, la Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH) et Notre affaire à tous — s’est formée pour poursuivre l’État français en justice[1], afin de le contraindre à respecter la limite de 1,5° C de réchauffement climatique. Pour le lancement de cette procédure, elles ont organisé une campagne médiatique d’envergure, notamment sur les réseaux sociaux, où un clip vidéo tourné pour l’occasion est rapidement devenu viral. Clip vidéo dans lequel nos plus célèbres écolos, youtubeurs, et quelques célébrités ayant accepté de se prêter au jeu — profitant ainsi d’une belle occasion de verdir leur image — expliquent le comment et le pourquoi de ce procès, et tentent de recueillir un maximum de signatures. Nous voyons deux raisons pour lesquelles ce projet pourrait servir à quelque chose. […]

Pour un écologisme à la hauteur du présent (par Yves-Marie Abraham)

La préface du premier tome du livre Deep Green Resistance, publié aux éditions LIBRE. […]

« La décroissance doit être une lutte révolutionnaire » (un entretien avec Max Wilbert)

Une interview d’un camarade états-unien de l’organisation Deep Green Resistance, co-auteur, avec Lierre Keith et Derrick Jensen, d’un livre, intitulé Bright Green Lies (Les Grands mensonges verts), qui sortira bientôt aux USA.

"Ça commence par moi", quelle blague (par Kevin Amara)

Précision : L’image de couverture (ci-dessus) du présent article est un détournement de l’image de présentation du Guide pour les paresseux qui veulent sauver la planète que l’ONU propose sur son site web depuis de nombreuses années. « Quand les enfants me demandent pourquoi la mer est-elle salée ? je suis obligé de répondre parce que les poissons […]

De Paul Hawken à Isabelle Delannoy : les nouveaux promoteurs de la destruction « durable » (par Nicolas Casaux)

Dans son dernier livre, Petit traité de résistance contemporaine, Cyril Dion explique que la société écolo idéale qu’il imagine correspond à la dystopie technocratique imaginée par Isabelle Delannoy dans son livre L’économie symbiotique. Il expose donc ainsi assez explicitement à la fois son soutien du capitalisme vert et du solutionnisme technologique. Pour bien le comprendre, voici une brève présentation de ce livre d’Isabelle Delannoy. […]

Previous page Next page