Histoire

  1. A propos de la civilisation
  2. Antiprogressisme
  3. Environnement / Écologie
  4. Histoire
  5. Le mythe du développement durable
  6. Le mythe du progrès
  7. Mission civilisatrice
Le mal, ce n'est pas le « capitalisme », ce qui laisserait supposer que si la société industrielle était gérée autrement, c'est-à-dire par les anticapitalistes que sont les communistes, les usines cesseraient soudain de polluer, de produire des gaz à effet de serre ! Non ! Le mal est plus
  1. Antiprogressisme
  2. Fabrique du consentement
  3. Féminisme
  4. Histoire
  5. Le mythe du progrès
  6. Mission civilisatrice
La science n'échappe pas aux fluctuations idéologiques difficilement extirpables des contextes sociaux dont elles sont à la fois origine et débouché. L'anthropologie et la préhistoire ne font pas exception. Tout au long des XVIIIe et XIXe siècles, naturalistes et anthropologues instrumentalis
  1. Fabrique du consentement
  2. Guerre / Géopolitique
  3. Histoire
Tandis qu'une intervention militaro-policière est en cours à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, qui a débuté aux alentours de 3h du matin ce lundi 9 avril 2018, il nous semble opportun de republier cette très bonne analyse du sociologue états-unien Charles Tilly, qui nous rappelle que l'État es
  1. A propos de la civilisation
  2. Histoire
  3. La vie hors de la civilisation
  4. Le mythe du progrès
  5. Littérature
« …le processus de l'accumulation de la richesse, tel que nous le connaissons, stimulé par le processus vital puis stimulant la vie humaine, n'est possible que si l'homme sacrifie son monde et son appartenance-au-monde. » (H. Arendt, p. 324)
  1. Environnement / Écologie
  2. Histoire
  3. Le mythe du progrès
Alessandro Pignocchi est un ancien chercheur en sciences cognitives et philosophie de l'art à l'Institut Jean Nicod (CNRS/ENS/EHESS) reconverti dans la bande dessinée. Il a récemment publié un roman graphique intitulé Petit traité d'écologie sauvage (Steinkis, 2017), un recueil des meilleurs
  1. Antiprogressisme
  2. Désastre technocratique
  3. Environnement / Écologie
  4. Guerre / Géopolitique
  5. Histoire
  6. Le mythe du progrès
Le texte qui suit est un extrait du livre inti­tu­lé Pour ne pas dis­pa­raître de l’an­thro­po­logue cana­dien Wade Davis, publié en 2011 aux édi­tions Albin Michel. Il est assez inté­res­sant et signi­fi­ca­tif, pour plu­sieurs rai­sons. Entre autres, parce qu’il expos
  1. Fabrique du consentement
  2. Guerre / Géopolitique
  3. Histoire
  4. Le mythe du progrès
  5. Mission civilisatrice
Le suprémacisme blanc a ouvertement constitué une caractéristique fondamentale de la culture européenne pendant des siècles. Pas étonnant qu’il continue, aujourd’hui encore, à informer — moins ouvertement, plus implicitement, plus officieusement — les structures sociales de la civilis
  1. Antiprogressisme
  2. Désastre technocratique
  3. Environnement / Écologie
  4. Fabrique du consentement
  5. Guerre / Géopolitique
  6. Histoire
  7. Le mythe du développement durable
  8. Le mythe du progrès
« Un monde s’était orga­ni­sé sans nous. Nous y sommes entrés alors qu’il com­men­çait à se dés­équi­li­brer. On ne pou­vait pas lut­ter d’homme à homme comme dans les socié­tés pré­cé­dentes – ni d’idée à idée. » — Ber­nard Char­bon­neau e
  1. Antiprogressisme
  2. Fabrique du consentement
  3. Histoire
  4. Le mythe du progrès
  5. Littérature
Il est dit que les der­niers à décou­vrir l’eau seront les pois­sons. Les humains auront échap­pé de jus­tesse à une sem­blable fata­li­té. Alors que la civi­li­sa­tion émer­gea il y a plus de 8 000 ans, la civi­li­sa­tion en tant que concept naquit tar­di­ve­ment, en 1756

Environnement / Ecologie

Féminisme

Désastre technocritique

Non classé

  1. Antiprogressisme
  2. Désastre technocratique
  3. Environnement / Écologie
  4. Fabrique du consentement
  5. Non classé
Suite à notre commentaire de son interview dans Marianne et de son livre Faut-il en finir avec la civilisation ?, Pierre Madelin a souhaité nous répondre. On publie donc ici sa réponse, formulée en 10 remarques, auxquelles nous répondons à notre tour (en orange).